Habitat
 
>> Opérations de relogement

Une expérience confirmée
Les opérations de relogement sont la résultante de notre expérience dans le traitement
des problématiques liées au logement : Participation à la résorption des bidonvilles de Marseille
dans les années soixante, gestion des dispositifs de droits communs dans les années 90, actions de relogement des familles primo-arrivantes dans nos studios relais de 1994 à 2004.

Les opérations de relogement se réalisent en partenariat avec les collectivités territoriales
et les associations. Elles correspondent à des situations de crise, conséquences de sinistres, expulsions…
Ce sont des interventions ponctuelles et ciblées :

  • Opérations de relogement de familles primo-arrivantes ou sans logement suite à des sinistres : 1994-2004, 5 studios relais en partenariat avec le Fondation Abbé Pierre,
  • opérations d'hébergement spécifique pour les demandeurs d'asile territorial primo-arrivants : 2001 à 2003 (40 places) / DDASS,
  • Opérations d'accueil d'urgence des demandeurs d'asile en 2005-2006 (40 places) / DDASS,
  • Centre Relais d'Insertion pour les Réfugiés : depuis 2OO3 (50 places) / DDASS,
  • Opération de Relogement de Réfugiés dans le cadre du dispositif départemental d'accueil
    des demandeurs d'asile : en 2007 (35 ménages) / DDASS.
>> Liens utiles
Les institutions
www.paca.sante.gouv.fr
www.anah.fr
www.cg13.fr
www.regionpaca.fr
www.caf.fr
www.cram-sudest.fr
www.marseille-provence.com
www.agglo-paysdaix.fr
www.ccimp.com
www.mairie-marseille.fr
www.allauch.com
www.marseilleamenagement.com

Les associations
www.habitat-developpement.tm.fr
www.adil13.org
www.atd13.fr
www.capeb.fr
www.fondation-abbe-pierre.fr
www.unpi13.org
>> Législation

www.legifrance.fr
Loi SRU
Loi Dalo
Loi ENL
Loi Besson
Guide du Droit Asile

 
Bidonvilles de l'Estaque (1950)
 
Reloger les familles Primo-arrivantes
 
Une équipe engagée
Le relogement des réfugiés et des régularisés
Le relogement est une étape indispensable favorisant l'intégration et l'insertion sociale des réfugiés
et des régularisés. C'est aussi l'aboutissement d'une procédure et la reconnaissance statutaire
par un accès au droit commun.
Les projets sont à l'initiative de la DDASS, et proposent une réponse aux nouvelles orientations nationales et au redimensionnement du dispositif départemental d'accueil.

Notre mission
Accompagner les opérateurs dans la gestion des sorties du Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile.

Les enjeux
  • Faciliter l'accès au logement des ménages réfugiés statutaires et régularisés,
  • Sécuriser l'accès à une autonomie,
  • Fluidifier le dispositif départemental d'hébergement des demandeurs d'asile en garantissant
    la sortie des ménages réfugiés ou régularisés,
  • Transférer la prise en charge aux dispositifs de droit commun.

Nos moyens
  • Expérience des populations migrantes et connaissances des communautés,
  • Transversalité entre les services et les compétences de l'ADRIM,
  • Mobilisation des réseaux (associations, propriétaires, agences),
  • Maîtrise des dispositifs sociaux,
  • Interaction avec des opérations d'habitat,
  • Mise en œuvre de garanties sur les risques locatifs,
  • Développement de solutions alternatives (bail glissant, sous location).

Notre équipe
L'équipe est constituée de travailleurs sociaux et de techniciens de l'habitat qui interviennent
dans la captation et la mise en œuvre des baux.


Nos engagements
  • La mobilisation de notre réseau.
  • Une équipe pluridisciplinaire.
  • Le respect des délais et des objectifs fixés.
  • La sécurisation des opérations par la mis en œuvre de garanties.
  • Une gestion par des professionnels de l'immobilier.
  • Le respect des normes professionnelles de conformité des logements.
  • Une prise en compte des caractéristiques des ménages et notamment des capacités financières.
  • Un suivi des ménages.